Le Mont Apic réussit à tirer son épingle du jeu

26 Nov 2018 - Carol Isabel

Le Mont Apic réussit à tirer son épingle du jeu

La station a enregistré des revenus de 267 403 $ alors que les dépenses se sont élevées à 278 579 $ pour une perte d’opération se chiffrant à 11 176 $ selon le rapport financier en date du 30 avril 2018 présenté lors de l’assemblée générale annuelle de l’organisme.

Le président du conseil d’administration, Sébastien Bélanger, a expliqué que les revenus d’admission ont diminué de 5000 $ en raison notamment d’un hiver très froid, les adeptes de la montagne ayant été moins nombreux à s’y présenter malgré un plus grand nombre de jours d’opération, soit 34 comparativement à 28.

«Ce fut le grand froid durant la période de Noël et nous avons aussi été fermés pendant une bonne partie de la semaine de relâche qui représente habituellement près de 25% de notre chiffre d’affaires», a-t-il fait savoir.

«Nous avons malgré tout réussi à investir davantage dans nos infrastructures pour maintenir notre montagne en santé. Nous avons fait beaucoup d’amélioration et c’est quelque 25 000 $ qui a été injecté pour la réfection des remontées et pour retaper la dameuse, dépenses que nous n’aurons pas en 2019», a laissé savoir M. Bélanger.

«Nos revenus d’activités ont de plus augmenté de 10 000 $ et nous vivons un peu moins aux crochets de la MRC qui en fait déjà beaucoup pour nous», d’ajouter le président en précisant que cette dernière saison était somme toute positive avec tous ces investissements.

L’hiver s’étant déjà installé, le nouveau directeur général de la station, Samuel Bradette, envisage pour sa part la nouvelle saison avec optimisme. «Il y a déjà une accumulation de six à huit pouces de neige. Il nous faut 12 pouces pour nous permettre d’ouvrir nos pistes. Ça augure bien pour la période des Fêtes. C’est certain que nous serons prêts avec la collaboration de Dame nature.»

Conseil d’administration

Trois des quatre administrateurs, dont le poste venait à échéance, seront de retour pour un autre mandat de deux ans. Il s’agit de Rémi Brisson, Stéphane Paris et Serge Gosselin. Martin Boulé a nouvellement été élu et vient remplacer Marc-André Vigneault qui demeurera néanmoins dans l’entourage de l’organisation pour prêter un coup de main.

Le président Sébastien Bélanger ainsi qu’Annie Thériault, André Patry, Guillaume Comtois et Myrna Émond-Larrivée sont les autres administrateurs en poste.